Retour sur l’apéro-débat « l’enfant et le collaboratif » avec OuiShare et le musée Nationale de l’Education

13 Nov

Le jeudi 19 octobre, nous organisions avec l’organisme OuiShare et le musée Nationale de l’Education de Rouen, un apéro-débat sur le thème de « l’enfant et le collaboratif ». Petit rappel et retour sur cette soirée des plus intéressantes !

OuiShare, qu’est-ce que c’est ?
Nous sommes heureux de faire parti de la communauté OuiShare Rouen, depuis maintenant quelques années ! Il s’agit d’une ONG regroupant les acteurs et curieux du collaboratif. Ils se définissent eux-même comme étant « une communauté, un accélérateur d’idées et de projets dédié à l’émergence de la société collaborative : une société basée sur des principes d’ouverture, de collaboration, de confiance et de partage de la valeur ». Grâce à eux, nous avons eu l’occasion de discuter, de réfléchir à de nouvelles idées et de travailler avec de nouveaux partenaires sur de nombreux projets !

Et le Musée Nationale de l’Education ?
Ce musée de l’Education, peu connu par le grand public et pourtant tellement intéressant, est situé au 185 rue Eau de Robec. Vous pouvez le visiter gratuitement, et ainsi profiter d’une exposition permanente(« Cinq siècles d’école, l’enseignement élémentaire du XVIe au XXe siècle ») et de deux expositions temporaires( « L’école en Algérie, l’Algérie à l’école » et « Portraits de classe, portrait classe ! » ).
Nous avons donc eu la chance de pouvoir organiser cet apéro-débat dans la salle de classe emblématique de l’exposition permanente, contemporaine de Jules Ferry et de son école « gratuite, obligatoire et laïque ». Une bien belle image que de parler du futur des enfants dans cette fausse école du passé !

Et ensemble, nous avons pu mettre en place notre premier événement, un apéro-débat sur l’enfant et le collaboratif !

Pour l’occasion, nous avions deux invités d’honneur : Lydie Turco, réalisatrice du film-documentaire « La voix de l’écolier » sur la réalité d’une classe Freinet, et Julie Mercier, représentant l’association APEHR, Action Parentalité Enfance des Hauts de Rouen.

Au final, de nombreux sujets ont été abordés, que ce soit lors du débat ou de l’apéro !
D’abord, les méthodes de pédagogie alternatives, et principalement les méthodes Montessori et Freinet. Très peu d’enfants ont été confronté à celles-ci à l’école, et pourtant elles instaurent un climat de partage et de collaboration qui peut-être extrêmement bénéfique à tous. La question a été posée quant à l’évolution des enfants dans ces classes alternatives : s’en sortent-il aussi bien une fois devenu plus grand ? Arrivent-ils à s’intégrer lorsqu’ils doivent rejoindre des classes plus classiques pendant leurs études ? Comment se passent leur vie professionnelle ? Les quelques retours d’expériences que nous avons pu avoir ce soir là montre une grande capacité d’adaptation de ces élèves, ainsi qu’un fort attrait pour les domaines de la création au sens large (communication, culture, ingénierie…).
Ensuite est venue dans la discussion la problématique des enfants qui ne s’intègrent pas dans le système de l’Education Nationale. Les enfants en situation de handicap, de mal-être,  de violence, les enfants venant de pays étranger, avec parfois des parents de parlant pas le français… De nombreuses solutions ont été abordés pour aider ces enfants à s’intégrer et à vivre mieux leur vie de tous les jours, que ce soit à l’école, lors d’ateliers extra-scolaires ou à la maison…

Les grandes idées principales qui sont ressorties de cette soirée :
– Les enfants ne doivent pas s’adapter à l’éducation, l’éducation doit être adaptée en fonction des enfants.
– Les pédagogies alternatives peuvent être une solution pour tous. Elles ne sont pas réservées ni aux enfants en difficultés, ni aux adeptes des modes de vie alternatifs.
– L’apprentissage est réel avec les pédagogies alternatives, ce n’est pas que de l’amusement et du loisirs, c’est aussi de l’éducation.
– De nombreuses associations et dispositifs existent en Normandie, en rapport avec « l’enfant et le collaboratif » y compris au sein de l’Education Nationale (le CRED par exemple). N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie, des centres culturels et d’accueils des jeunes, des associations ou encore sur internet.

En résumé, de supers rencontres, des projets innovants et des plus intéressants, et une soirée plus que réussi, qui nous l’espérons, vous aura plu autant qu’à nous !
N’hésitez pas à nous faire part de vos retours ! Commentaires et bonnes idées sont toujours les bienvenus !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :